Les erreurs très fréquentes en français

erreurs

Les erreurs très fréquentes en français

La langue française comporte des difficultés, voici, cette semaine, une présentation de quelques erreurs très fréquentes.

Censé et sensé:

On utilise le mot “censé” pour faire référence à une obligation et on écrit “sensé” lorsqu’il s’agit de faire quelque chose de raisonnable.

 

“A” ou “à” ?

Il ne faut pas confondre le “a” du verbe et le “à” de la préposition. Pour savoir si vous avez affaire au verbe, utilisez l’imparfait. Il n’y a que le “a” du verbe qui se conjuguera.

Le futur simple et le conditionnel:

Il est utile de retenir qu’au futur simple de l’indicatif, il n’y a pas de -s à la 1ère personne du singulier.

On va donc écrire: “Je viendrai avec plaisir mardi prochain.”

Mais on écrira: “Je viendrais avec plaisir si je n’avais pas cette réunion.” Il s’agit ici d’un conditionnel, on ne formule plus de prévision pour l’avenir.

 

“Or” ou “hors” ?

“Or” est une conjonction de coordination et “hors” est une préposition signifiant “à l’extérieur de”. Il ne faut pas hésiter à remplacer “hors” par “en-dehors de” afin d’éviter les erreurs.

“Er” ou “é” ?

Si vous désirez savoir si le verbe doit être conjugué ou écrit à l’infinitif, remplacez-le par un autre verbe, comme “faire” ou “vendre”.

Le quizz de la semaine:

  • Ecoutes/Ecoute ce que je te dis.
  • Je me souviendrais/souviendrai de cette poésie si elle était plus facile.
  • Tu te rappelles bien cette période/rappelles bien de cette période.
  • Je vous saurais/serais gré.
  • Je suis infirmière agrée/agréée par l’état.

….Vous avez les bonnes réponses? Vérifions ensemble!

  • Ecoute ce que je te dis.
  • Je me souviendrais de cette poésie si elle était plus facile.
  • Tu te rappelles bien cette période.
  • Je vous saurais gré.
  • Je suis infirmière agréée par l’état.

Un grand merci pour votre participation!

Bonne semaine et à bientôt sur notre site!

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com

 

La conjugaison et l’orthographe des verbes

La conjugaison et l’orthographe des verbes

Il est fréquent que la conjugaison de certains verbes nous empêche parfois de bien orthographier ceux-ci à l’écrit.

Cela est notamment le cas des verbes “permettre”, “continuer”, “transmettre”, “transférer” et “contacter”.

Le souci survient principalement dans l’écriture d’emails ou de courriers et, bien souvent, lorsqu’on les emploie à la première personne du singulier au présent de l’indicatif.

Ainsi, pour chacun de ces verbes, nous hésitons entre deux orthographes:

  • Je me permet de vous communiquer votre identifiant.

ou Je me permets de vous communiquer votre identifiant.

  • Je continu à croire que j’ai pris la bonne décision.

ou Je continue à croire que j’ai pris la bonne décision.

  • Je vous transmets de mes nouvelles.

ou Je vous transmet de mes nouvelles.

  • Comme convenu, je vous transfert les documents.

ou Comme convenu, je vous transfère les documents.

  • Je vous contacte par mail, comme prévu.

ou Je vous contact par mail, comme prévu.

Vous avez trouvé? Vérifions ensemble les réponses:

  • Je me permets de vous communiquer votre identifiant. (N’oubliez pas le -s au verbe “permettre” conjugué à la 1ère personne du singulier de l’indicatif présent.)
  • Je continue à croire que j’ai pris la bonne décision. (A la 1ère personne du singulier de l’indicatif présent, le verbe “continuer”, appartenant au 1er groupe, se termine par un -e.)
  • Je vous transmets de mes nouvelles. (N’oubliez pas le -s au verbe “transmettre” conjugué à la 1ère personne du singulier de l’indicatif présent.)
  • Comme convenu, je vous transfère les documents. (Attention, il s’agit du verbe conjugué et pas du nom commun “un transfert”.)
  • Je vous contacte par mail, comme prévu. (Tout comme pour l’exemple ci-dessus, il faut bien veiller à utiliser le verbe conjugué et pas le nom commun “un contact”.)

 

Bravo à tous d’avoir participé à ce petit test :-)!

 

L’astuce de la semaine:

“Merci de vous adresser à l’accueil” ou “Merci de vous adresser à l’acceuil”?

Cette erreur courante change la façon dont on prononce ce mot!

La bonne réponse est “accueil”, attention donc à ne pas intervertir le -e et le -u car “acceuil” se prononce “asseuil”.

 

Nous espérons que vous avez passé un bon moment en notre compagnie, rendez-vous pour une prochaine lecture dès le 3 avril :-)!

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com

La bonne orthographe et le bon accord

La bonne orthographe et le bon accord

Afin de s’entraîner à travailler notre orthographe et nos accords, amusons-nous à retrouver les bons mots et participes passés autour d’une petite partie de vrai ou faux!

C’est parti avec un dialogue!

  • Bonjour!
  • Bonjour! Comment va-tu, Iris? VRAI ou FAUX
  • Sa va, et toi? VRAI ou FAUX
  • Bien, merci. Quoi de neuf? VRAI ou FAUX
  • Je suis allée au zoo hier. VRAI ou FAUX
  • Au zoo! Tu n’as pas eu peur de l’éléphant gris et de ces énormes défenses? VRAI ou FAUX
  • L’éléphant? Non, il était doux comme un agneau. VRAI ou FAUX
  • En revanche, j’ai égaré mes clés là-bas. VRAI ou FAUX
  • Ses vrai? VRAI ou FAUX
  • Oui, c’est un singe qui me les a volé. VRAI ou FAUX
  • Drolement embétant. Comment as-tu fait pour rentrer chez toi? VRAI ou FAUX
  • J’avais un double de mes clés. J’ai pu rentrer. VRAI ou FAUX
  • Ah, tant mieux! VRAI ou FAUX
  • Et le gardien m’a dit qu’il avait retrouvé mon trousseau et qu’il allait me l’envoyé a mon addresse. VRAI ou FAUX

On vérifie ensemble?

  • Bonjour!
  • Bonjour! Comment va-tu, Iris? FAUX : “Comment vas-tu, Iris?” Ne pas oublier le -s au verbe conjugué à la 2ème personne du singulier.
  • Sa va, et toi? FAUX : “Ça va.” “Ça” est la contraction de “cela”, à ne pas confondre avec le pronom possessif “sa” (la sienne).
  • Bien, merci. Quoi de neuf? VRAI
  • Je suis allée au zoo hier. VRAI
  • Au zoo! Tu n’as pas eu peur de l’éléphant gris et de ces énormes défenses? FAUX : “Ses énormes défenses.” Il faut utiliser le pronom possessif “ses” (les siennes).
  • L’éléphant? Non, il était doux comme un agneau VRAI
  • En revanche, j’ai égaré mes clés là-bas. VRAI
  • Ses vrai? FAUX : “C’est vrai”, que l’on peut remplacer par “cela est vrai”, à ne pas confondre avec le pronom possessif “ses” (les siennes).
  • Oui, c’est un singe qui me les a volé. VRAI : “…qui me les a volées.” Le singe a volé quoi? Les clés (= les). Ici, “les” est placé avant l’auxiliaire “avoir”, l’accord doit donc se faire. Pour vérifier, vous pouvez remplacer le verbe “voler” par le verbe “prendre”, très utilisé pour repérer la présence d’accords. Exemple: C’est un singe qui a pris les clés (complément d’objet placé derrière = pas d’accord). C’est un singe qui les a prises (complément d’objet “les” est placé avant l’auxiliaire, l’accord doit se faire).
  • Drolement embétant. Comment as-tu fait pour rentrer chez toi? FAUX : “Drôlement”, ne pas oublier l’accent circonflexe. “Embêtant”, ne pas oublier l’accent circonflexe également.
  • J’avais un double de mes clés. J’ai pu rentrer. VRAI
  • Ah, tant mieux! VRAI
  • Et le gardien m’a dit qu’il avait retrouvé mon trousseau et qu’il allait me l’envoyé a mon addresse. FAUX : “Qu’il allait me l’envoyer”, le verbe “aller” est ici suivi de l’infinitif. N’hésitez pas à remplacer à nouveau le verbe utilisé par “prendre”, exemple: Qu’il allait me le prendre. “à mon adresse”, ne pas oublier l’accent sur le “a” car il ne s’agit pas du verbe “avoir”. Le mot “adresse” ne prend, quant à lui, qu’un seul -d.

Vos résultats sont à la hauteur de vos espérances? C’est une bonne nouvelle!

Nous vous souhaitons une très bonne semaine et vous retrouverons dès le 28 février. A bientôt 🙂

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com

 

Ces phrases qui sèment le doute…

phrases

Cette semaine, nous allons passer en revue quelques unes des nombreuses phrases que nous pouvons employer fréquemment dans nos emails ou courriers et qui sèment parfois le doute dans notre esprit.

J’ai un doute… Ecrit-on:

  • “Je me permet de vous contacter” ou “Je me permets de vous contacter”?
  • “Ça va bien” ou “Sa va bien”?
  • “Au vu de vos résultats” ou “Au vue de vos résultats”?
  • “Je vous contact afin de faire le point” ou “Je vous contacte afin de faire le point”?
  • “Comme convenue, je reviens vers vous” ou “Comme convenu, je reviens vers vous”?
  • “Je vous transfert les documents” ou “Je vous transfère les documents”?

Une petite idée? Vérifions les phrases ensemble:

  • Je me permets de vous contacter.(Le verbe “permettre” porte un -s à la 1ère personne du singulier, au présent de l’indicatif.)
  • Ça va bien. (“Ça” signifie cela, à ne pas confondre avec le possessif “sa” qui signifie la sienne.)
  • Au vu de vos résultats. (Il s’agit du nom masculin “vu” qui ne prend donc pas de -e.)
  • Je vous contacte afin de faire le point. (Le verbe “contacter” prend un -e lorsqu’il est conjugué à la 1ère personne du singulier, au présent de l’indicatif, à ne pas confondre avec le nom masculin “contact”.)
  • Comme convenu. (Il s’agit d’une locution adverbiale invariable, employée avec le participe passé du verbe “convenir”.)
  • Je vous transfère les documents. (Il ne faut pas confondre le verbe “transférer” conjugué à la 1ère personne du singulier, au présent de l’indicatif avec le nom masculin “transfert”.)

Vous aviez les bonnes réponses? Bravo!

A bientôt pour de nouveaux quiz 🙂

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com

Cordial : Correcteur d’orthographe

cordial

Cordial : Correcteur d’orthographe

Cordial est un logiciel reconnu de correction orthographique. Sur 23 tests de la presse spécialisée, ce logiciel a été élu 20 fois meilleur correcteur.

La technologie de cet outil comprend, analyse et donc corrige mieux le texte, notamment pour la grammaire et les accords. La prise en compte de millions de fautes issues de Wikipédia garantit non seulement que les fautes les plus courantes sont bien corrigées mais aussi que le contexte d’usage des mots est pris en compte.

Vous pouvez les contacter via le formulaire de contact ici: http://www.cordial.fr/contact.php

 

Retrouvez  également Cordial en cliquant sur l’icône ci-dessous

Site Web Cordial - Correcteur