Expressions, quelques erreurs à éviter

Expressions

Expressions, quelques erreurs à éviter

Cette semaine, nous allons mettre l’accent sur deux expressions qui peuvent être à l’origine d’erreurs dans nos productions écrites ou lors d’échanges oraux.

  • “Par le biais de” ou “par le billet de”?

Même si à l’oreille les deux expressions sont proches, la bonne tournure à employer est cependant “par le biais de”.

Elle a pour signification “grâce à”, “en passant par” ou encore “au moyen de”.

Petit exemple:

“J’ai eu votre numéro de téléphone par le biais de M. Jones” (sous-entendu: grâce à).

Pour éviter les répétitions dans vos rédactions et/ou discussions, vous pouvez remplacer “par le biais de” par “via”.

Par exemple:

“Nous pouvons répondre aux besoins de nos clients via divers partenariats (sous-entendu: au moyen de).

  • “Faire une gourde” ou “faire une bourde”?

Outre son sens premier de “bidon”, le mot gourde peut également signifier “maladroit(e)” ou “empoté(e).

Bien tentés sommes-nous alors de dire “J’ai fait une gourde” lorsque nous faisons une bêtise.

La bonne expression est pourtant “faire une bourde”, c’est-à-dire, “une sottise” ou “une erreur”.

Dans un registre un peu plus élaboré, vous pouvez également employer dans le même sens “commettre un impair”.

 

Vous étiez sur la bonne piste? Félicitations!

A  très bientôt et bonne semaine 🙂

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com