Verbes – Troisième partie: le participe passé

Les verbes – Troisième partie: le participe passé

Poursuivons notre étude du verbe en étudiant, cette semaine, le participe passé.

Le participe passé employé avec l’auxiliaire “avoir”

La règle à retenir est qu’avec l’auxiliaire “avoir”, il n’y a pas pas d’accord avec le sujet.

Ex. Elle a forcé la porte.

“a” est l’auxiliaire “avoir” conjugué, “forcé” ne s’accorde donc pas avec le sujet “elle”, même s’il s’agit de féminin. Le participe passé s’écrit alors avec sa terminaison “é”.

Attention:

Le participe passé employé avec l’auxiliaire “avoir” ne s’accorde pas avec le sujet du verbe.

Cependant, il s’accorde en genre et en nombre avec le C.O.D. (complément d’objet direct) quand celui-ci est placé avant le participe passé.

Ex. A la lisière du bois, les cerfs avaient mangé.

Il n’y a ici pas d’accord car il n’y a pas pas de complément d’objet direct. Pour rappel le C.O.D. répond à la question “qui” ou “quoi”?

Ex. Il les a aperçus à la lisière du bois.

A la question “Il a aperçu qui ou quoi?”, la réponse est “les”. Le C.O.D. est, cette fois-ci, placé avant le participe passé, il est donc accordé avec “les” (sous-entendu “les cerfs”, masculin pluriel, d’où la terminaison en-s : “aperçus”).

Ex. La petite fille a mangé la sucette.

Auxiliaire avoir, C.O.D. “sucette” après le participe passé: pas d’accord.

Ex. La petite fille l’a mangée.

Auxiliaire avoir mais C.O.D. (” l’ ” représentant la sucette) avant le participe passé: accord (on retrouve la marque du féminin de sucette sur le participe passé qui prend un – e).

Le participe passé employé avec l’auxiliaire “être”

La règle à retenir est qu’avec l’auxiliaire “être”, le participe passé s’accorde en genre (masculin/féminin) et en nombre (singulier/pluriel) avec le sujet.

Ex. Les canards et les poules sont réunis dans le même enclos.

L’auxiliaire “être” est ici conjugué au présent (“sont”) et le participe passé (verbe) est “séparés”. Le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet “les canards et les poules” (qui est-ce qui “sont réunis”?), s’agissant d’un sujet au masculin “canards” et féminin “poules” et le masculin l’emportant sur le féminin, c’est donc au masculin pluriel que se fait l’accord, le participe passé prend alors un -s (“réunis”).

Ex. Plusieurs foyers avaient été allumés dans la garrigue et les derniers habitants étaient finalement partis sous la menace.

Le premier groupe verbal “avaient été allumés” est constitué de l’auxiliaire “avoir” suivi du verbe “être”. Dans ce cas de figure, c’est la présence du verbe “être” qu’il faut retenir pour accorder le participe passé, “allumés” prend donc un -s car le sujet est “Plusieurs foyers” (masculin pluriel).

En ce qui concerne le deuxième groupe verbal, le participe passé “partis” prend un -s car le sujet est “les derniers habitants” (masculin pluriel).

Le participe passé employé sans l’auxiliaire “être” ou “avoir”

La règle à retenir est qu’il faut accorder le participe passé avec le sujet de la phrase.

Ex. La sorcière, rouée de coups, part sous les huées.

En l’absence de l’auxiliaire “être” ou “avoir”, il faut rechercher le sujet, en posant éventuellement la question “qui est-ce qui?”. A la question, “qui est-ce qui est rouée de coups?” On répond “la sorcière” féminin singulier, d’où la présence du -e sur le participe passé.

 

Nous espérons que vous avez apprécié ce récapitulatif sur le participe passé qui clôture notre étude du verbe.

Un grand merci pour votre intérêt! Nous vous souhaitons une excellente période estivale et vous disons à bientôt!

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com