De facto, De jure, In fine… Quésaco?

De facto

De facto, De jure, In fine… Quésaco?

Peut-être vous arrive-t-il parfois, lors d’une réunion, en écoutant un discours ou encore à la radio, d’entendre de petites locutions (de facto, de jure, in fine, etc.), souvent latines, qui vous amènent à vous interroger sur le véritable sens d’une phrase entière….

De facto

Il est fréquent d’entendre “de facto”, couramment employé à l’oral et à l’écrit.

Quelle est sa signification? “de fait”, “par le fait”, “en réalité” ou encore “en vigueur”.

Vous entendrez donc “de facto” lorsque quelqu’un parle, par exemple, d’une situation qui va de fait mais qui n’a pas de reconnaissance officielle.

De jure

“De jure” est souvent utilisé en opposition à “de facto”. “De jure” signifie, à l’inverse, “en droit”, “de droit” ou encore de “plein droit”.

On emploie donc cette expression pour parler d’une situation qui a une reconnaissance juridique (selon le droit, conformément à la loi).

In fine

Se glisse également, au détour d’une phrase, le fameux “in fine” dans lequel chacun reconnaîtra le mot “fin”. Cela signifie donc “finalement”.

“In fine” sera notamment employé lorsque l’on souhaite annoncer le but ou la finalité d’un projet.

Par exemple: “Cette machine vise à réguler le flux de l’eau et, in fine, réaliser de véritables économies (sous-entendu: “à la fin”).

 

Ces expressions vous sont familières? Impeccable! N’hésitez pas à les employer pour  enrichir vos productions écrites et orales!

Très bonnes semaine et à bientôt 🙂

 

Vous vous interrogez sur une tournure de phrase ou l’étymologie d’un mot, n’hésitez pas à nous contacter.

A réception, nous ne manquerons pas de vous répondre afin de vous faire parvenir les explications demandées.

Et si vous le souhaitez, nous y consacrerons un article dans cette section pour que tout le monde puisse en bénéficier.

A bientôt sur notre site http://www.CorrectionFacile.eu  ou rejoignez-nous aussi sur les réseaux sociaux:  www.facebook.com